La vie privée au travail

Chaque individu a le droit d’avoir une vie privée. Que ce soit chez lui ou en communauté. Tout le monde est donc dans l’obligation de respecter la vie privée d’un individu au risque de se faire punir par la justice. La vie privée au travail a longtemps suscité des interrogations auprès de tous les salariés. Qu’en est-il vraiment ?

La notion de vie privée

La vie privée n’est pas un domaine figé qui touche qu’à un seul domaine. La notion de vie privée change au fil du temps, des traditions, de la société, selon l’individu et selon les circonstances. C’est le droit de chaque individu à protéger son intimité de tous les individus qui l’entourent. Toutefois, il est possible d’englober certains aspects de la vie d’une personne comme étant des points de repère pour leur vie privée :

  • L’état de santé d’une personne
  • Les convictions personnelles d’une personne
  • La vie amoureuse et sentimentale d’une personne
  • La vie conjugale d’une personne
  • Les loisirs d’une personne
  • La vie affective d’une personne

Tous ces points sont donc des limites à ne pas franchir afin de ne pas commettre une intrusion dans la vie privée d’une personne. Une simple intrusion dans la vie privée d’un individu, sans son autorisation pour quoi que ce soit, peut être considérée comme une violation de sa vie et peut entraîner des graves sanctions. Au travail, les salariés aussi ont droit à une vie privée. Mais comment définir la notion de vie privée au travail et jusqu’où cela s’arrête ?

La vie privée au travail

Les différentes avancées technologiques permettent aujourd’hui à de nombreuses entreprises de surveiller ce que font leurs salariés. Toutefois, quand cette surveillance est un peu trop poussée, l’entreprise peut faire une violation de la vie de son salarié. Le salarié a droit à une vie privée à son travail qu’il est strictement interdit à l’entreprise de l’espionner ou e le surveiller qu’une quelconque manière. Dans un environnement professionnel, la notion de vie privée d’un salarié concerne tous les domaines qui ne sont pas relatifs à son travail. Ainsi, même les courriels sont du domaine de la vie privée du salarié, ainsi que ce qu’il fait sur internet. Les relations sociales au travail sont également considérées comme étant du domaine de la vie privée d’un salarié et l’entreprise n’a pas le droit d’y interférer.

Les sanctions de la violation de la vie privée d’un individu au travail

Nombreuses sont les entreprises qui ont adopté des règles strictes au sein de leur entité pour le bon fonctionnement de ses activités. Toutefois, tout individu a droit à une vie privée même au travail. Si une entreprise a par exemple saisi les documents personnels sans aucun rapport avec le travail, d’un de ses salariés, elle sera punie par la loi et devra payer des dommages et intérêts auprès de la victime. C’est la sanction civile. D’autre part, si l’entreprise procède à l’enregistrement ou la prise de photos et autre intrusion dans la vie du salarié sans son autorisation, elle sera coupable de violation de la vie privée du salarié. Dans ce cas, elle subira des sanctions pénales qui l’obligeront à payer une amende de 45000€, mais risque également d’autres sanctions plus sévères comme un emprisonnement par exemple.