Les droits des passagers lors d’une croisière de luxe

Vous projetez de partir en voyage à bord d’un bateau de croisière de luxe ? Il serait important d’avoir des connaissances de base sur vos droits en tant que passager, ainsi que vos privilèges. Cela vous permet de profiter d’un voyage serein tout en faisant valoir vos droits en temps voulu.

Des droits dans quel but ?

Dans le but de renforcer la sécurité et la satisfaction des passagers dans le domaine du transport maritime et du transport de navigation intérieure, le Parlement Européen et son Conseil ont voté pour des règles concernant les droits de ces passagers. Ces droits s’appliquent pour ceux qui utilisent des services de transport de passagers, lorsque le port d’embarquement ou celui de débarquement se situe au sein de l’Union européenne et ceux qui participent à des croisières lorsque le port d’embarquement est situé sur le territoire de l’UE.

Le règlement concerne surtout la non-discrimination entre les passagers pour ce qui est des conditions de transport offertes par les transporteurs, la non-discrimination et l’assistance pour les personnes handicapées et les personnes à mobilité réduite, les droits des passagers en cas d’annulation ou de retard, les informations minimales à fournir aux passagers, le traitement des plaintes, les règles générales en matière d’application.

Quels sont donc les droits des passagers ?

Le passager bénéficie de plusieurs droits que les transporteurs doivent respecter lors d’un voyage en croisière de luxe.

  • Le droit de débarquer

Le passager a pleinement le droit de débarquer d’un navire à quai si des éléments essentiels tels que la nourriture, l’eau, les toilettes et l’accès à des soins médicaux ne peuvent pas être adéquatement fournis à bord, sous réserve uniquement de l’accord du capitaine eu égard à la sécurité des passagers ainsi qu’aux exigences du port relatives aux douanes et à l’immigration.

  • Le droit à l’information

Une partie importante pour que les passagers puissent faire valoir leurs droits, c’est l’information. Le passager est en mesure de réclamer les informations pertinentes sur les modalités de voyage avant et pendant leur voyage. Ils peuvent aussi demander des informations générales sur leurs droits au sein des terminaux et à bord des navires. En cas de mises à jour en temps opportun concernant tout ajustement de l’itinéraire d’un navire en cas de défaillances mécaniques ou d’urgence ou quant au statut des efforts visant à remédier auxdites défaillances, les passagers doivent être informés.

  • Le droit à une assistance médicale

Le cas échéant, le transporteur doit fournir une attention médicale professionnelle d’urgence à bord. De même, le personnel doit contenir des personnes formées aux cas d’urgence et aux procédures d’évacuation.

  • Le droit de remboursement ou d’acheminement

Les passagers ont droit à un remboursement intégral d’un voyage annulé en raison de pannes mécaniques, ou au remboursement partiel des voyages interrompus prématurément ou retardés de plus de 90 minutes en raison de ce type de défaillance.

  • Le droit d’indemnisation

Les passagers peuvent réclamer une indemnisation d’un montant compris entre 25 % et 50 % du prix du billet en cas de retard à l’arrivée ou d’annulation du voyage.

  • Le droit à une assistance adéquate en cas de problèmes

Il peut s’agir de la fourniture de repas, de rafraîchissements et, le cas échéant, d’un hébergement pour un maximum de trois nuits en cas d’annulation du voyage ou d’un retard au départ de plus de 90 minutes. Une source d’alimentation d’urgence doit être prévue en cas de panne du générateur principal.

Quels sont les droits réservés aux personnes handicapées lors d’une croisière de luxe ?

Pour lutter contre la discrimination, les personnes handicapées et à mobilité réduite disposent de droits spécifiques pour leur situation. Les mêmes droits sont donc octroyés avec une attention particulière à leurs besoins. Ils ont droit au transport et ne peuvent être refusés de la réservation à l’embarquement. Les transporteurs doivent fournir des prestations permettant à ces personnes de jouir aux différentes activités lors du voyage comme tous les passagers à bord.

Bien évidemment, ils ont droit à une assistance particulière gratuite dans les ports et à bord des navires. Le transporteur a donc l’obligation de fournir un personnel d’assistance pour ces personnes. Ils ont également droit à un dédommagement en cas de perte ou de dégradation de leur équipement de mobilité.